Aller au contenu principal
Diane & Astrée à la fontaine de Vérité d’Amour (L’Astrée, 1733, V, 8) - Rigaud

Notice #016274

Image HD

Série de l'image :
L’Astrée de M. d’Urfé, Paris, Pierre Witte & Didot, 1733, 5 vol. in-12
Auteur(s) :
Rigaud, Jacques (vers 1681-1754)
Date :
1733
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Y2-7045
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
L’eau entre dans la caverne de Céladon, Astrée et Diane sont obligées de la quitter. Elles marchent juqu’à la fontaine de la Vérité d’Amour. Astrée puis Diane y adressent une prière à Amour. Toutes deux s’embrassent et s»endorment.
   
    « Disant cela, les larmes luy vindrent aux yeux, et Diane ne pouvant retenir les siennes, sans dire seulement un mot, elles commencerent à s’embrasser, et s’estans laissé aller contre terre, lassées du chemin, et dequoy elles avoient esté un jour et deux nuicts sans reposer, aydées à cela, par la force comme je croy de l’enchantement, elles s’endormirent, demeurants toutefois embrassées comme elles Festoient devant que le sommeil les surprist.
   A peine furent-elles endormies, que le jour parut, bien plus beau que ne l’avoient promis les vents et les orages, qui avoient regné durant une partie de la nuict. »
Annotations :
1. Signé sous la gravure à gauche « J. Rigaud. In. S. » (invenit et sculpsit).