Aller au contenu principal
La fuite de Blois (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens

Notice #016644

Image HD

Série de l'image :
Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis
Auteur(s) :
Rubens, Pierre Paul (1577-1640)
Entre 1621 et 1625
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Composition mixte (allégorie et histoire)
Lieu de conservation :
Paris, Musée du Louvre
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
INV. 1785
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
La reine s’enfuit du château de Blois dans la nuit du 21 au 22 février 1619.
   
   Ce tableau vient en remplacement de la commande précédente (voir « La fuite de Paris »)
   19. tableau. Retraite de la reine de Paris à Blois.
   La Reine chassée par la Calomnie ; au-dessus de la tête de la Reine, le Mensonge est représenté jetant feu de sa bouche ; un chien jappant après la Reine qui est conduite par l’Innocence accompagnée des princesses qui pleurent son départ ; son carrosse l’attend.
   (Bnf Ms Baluze, 323, fol. 54, transcription Foucart et Thuillier, corr. Hénin et Cojannot)
   
   Ce tableau ne suit pas le programme prescrit, qui posait sans doute problème politiquement.
   Bellori le décrit ainsi :
    « Dans le ciel est figurée la Nuit qui la recouvre de son manteau noir, escortée à [sa] gauche par Minerve et entourée de gardes en armes. Devant elle, parmi quelques nobles, le duc d’Épernon l’accueille et la guide, et pour évoquer l’événement, on voit l’une des suivantes descendre de la tour. »
   La Nuit étendant son voile bleu est accompagnée de l’Aurore en robe d’or. Mais que tient l’Aurore dans sa main droite ?
   Au fond à droite, la servante qui descend on ne sait trop d’où est censée nous rappeler que la reine dut passer par la fenêtre pour s’enfuir.
Annotations :
2. Salle 801.