Aller au contenu principal
La Gimblette (version de Munich) - Fragonard

Notice #001746

Image HD

Auteur(s) :
Fragonard, Jean-Honoré (1732-1806)
1768
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Sujet de genre. Scène d’intérieur
Lieu de conservation :
Munich, Alte Pinakothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
coll. de la Bayerische Hypotheken-und Weschell-Bank
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
Collection particulière

Analyse

Analyse de l'image :
Jeune fille faisant danser son chien sur son lit, dit à tort La Gimblette. Les gimblettes étaient de petites pâtisseries sèches en forme d’anneaux. Sur certaines version de ce tableau,la jeune fille tient d’une main une gimblette qu’elle tend au petit animal. Le rideau de lit, largement ouvert devant nous, rend invisible la jeune fille depuis la porte qu’on distingue sur la gauche. Cette porte indique la possibilité d’une effraction voyeuriste, l’effraction même que nous pratiquons en regardant cette scène intime. La queue du chien dissimule le sexe de la jeune fille. C’est la pliure rose sous son genou et l’ombre sous son mollet qui désignent, par un léger déplacement, le sexe interdit au regard.