Aller au contenu principal
Angélique fait monter Médor sur le cheval d’un berger (Cycle d’Effiat)
Angélique fait monter Médor sur le cheval d’un berger (Cycle d’Effiat)

Notice #017492

Image HD

Série de l'image :
Cycle du château d’Effiat sur le Roland furieux (Riom, Auvergne, 1625-1632)
Entre 1625 et 1632
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Clermont-Ferrand, Musée d’Art Roger-Quilliot
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
52.5.3, inv. 3183
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :

Au second plan à gauche, Angélique est agenouillée auprès du soldat Médor, qu’elle a trouvé blessé sur le champ de bataille. Un berger l’aide à secourir Médor.
   Au premier plan à droite, le berger fait monter Médor sur son cheval, qu’un enfant tient par la bride.
   A l’arrière-plan à gauche Angélique et Médor debout côte à côte se donnent la main devant l’arbre où Médor a gravé leur monogramme.
   
   Angélique porte la même robe que dans le tableau 52.5.1.
   

Annotations :

3. Je propose de faire de ce tableau le 1er du cycle. Ce tableau présente l’origine de la folie de Roland : c’est la décision que prend Angélique de sauver Médor et de l’emmener avec elle chez le berger. Le couple formé par Angélique et Médor mourant, au début du cycle, a pour pendant le couple formé par Isabelle et Zerbin mourant à la fin du cycle. Angélique figure la passion désordonnée, Isabelle incarne l’amour fidèle et vertueux.