Aller au contenu principal
Traversée du Styx jusqu’à Cerbère (Énéide, Strasbourg, 1502) - Grüninger > Brant

Notice #018462

Image HD

Série de l'image :
Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F°
Auteur(s) :
Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)
Brant, Sébastien (1458-1521)
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Énéide. Énée aux Enfers
Lieu de conservation :
Heidelberg, Universtätsbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Le texte raconte la descente d’Énée et de la sibylle vers le Styce, d’où Charon, le passeur, les interpelle (ce qui correspond plutôt à la gravure précédente) :
   « per tacitum nemus ire pedemque advertere ripae,.
   sic prior aggreditur dictis atque increpat ultro :
   Quisquis es, armatus quui nostra ad flumina tendis… » (VI, 386-392)
   L’image représente la suite : à gauche, Énée et la Sibylle montés sur la barque de Charon traversent le Styx (Tandem trans fluvium…, v. 415). Face à eux ils découvrent Cerbère aux trois gueules (417), ici au centre de l’image.
   Au premier plan et sur la partie droite de l’image l’illustrateur a représenté, en rappel de l’image précédente, les âmes de ceux à qui la traversée a été interdite, qui se lamentent sur la berge ou grillent dans les flammes de la gueule de l’Enfer.
Annotations :
2. Folio 268 verso.