Aller au contenu principal

La mort de Didon (tableau achevé, de l’Ermitage) - Sébastien Bourdon

Date :
Entre 1642 et 1652
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
158,5x136,5
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Inv. 1247

Analyse

Didon désespérée du départ d’Enée s’est poignardée avec l’épée que son amant lui avait donnée, sur une terrasse de son palais. Elle est étendue sur un bûcher, prête à brûler. Iris coupe le cheveu qui la retient encore à la vie, afin d’emporter son âme. Anne, la sœur de Didon, accompagne d ela main le geste d’Iris, soit pour l’encourager, soit au contraire pour l’éloigner. Au fond, sur la mer, on distingue les voiles de la flotte d’Énée en route pour l’Italie.

Annotations :

3. Voir l’esquisse du musée de Béziers et comparer avec une gravure de Vouet sur le même sujet, de 1643 (musée de Dôle).

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Personnage de dos
Les personnages font cercle autour de la scène
Génie, dieu ou ange volant
Sources textuelles :
Virgile, Énéide, Livre 04 (Passion et suicide de Didon)
v. 642-705

Informations techniques

Notice #001872

Image HD

Identifiant historique :
A1191
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
J. Thuillier, M. Hilaire, J.-L. Faure, Sébastien Bourdon (cat), RMN, 2000
n° 79.II, p. 224