Aller au contenu principal

Vision d'Isaïe, ordination d'un prêtre (Grégoire de Naziance, Homélies, Ms Grec 510)

Date :
Entre 879 et 883
Nature de l'image :
Enluminure
Sujet de l'image :
Sujet d’histoire sacrée. Isaïe
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Grec 510
Folio 67 verso

Analyse

Sur le registre supérieur, vision par Isaïe du Seigneur assis sur un trône et des séraphins autour de lui. Isaïe est représenté en blanc à gauche, à genoux, débordant du cadre de l'image. Un séraphin pose sur sa bouche un brandon, qu'il tient avec une pince à feu métallique.

« L'année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple.
Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler.
Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire !
Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée.Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l'Éternel des armées.
Mais l'un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu'il avait prise sur l'autel avec des pincettes.Il en toucha ma bouche, et dit: Ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié. » (Isaïe VI, 1-7, trad. Louis Second)

Dans le registre inférieur, ordination d'un prêtre.
 

Sources textuelles :
Isaïe
VI, 1-7 (Bible de Jérusalem, p. 1296)

Informations techniques

Notice #019446

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr