Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Meurtre d'Abel (La Sainte Bible, Mame, 1866) - G. Doré

Date :
Entre 1862 et 1865
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Gravure sur bois debout
Sujet de l'image :
SMITH LESOUEF R-6283
Œuvre signée
Légende

Analyse

Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel ; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. » (Genèse 4, 8)

Le meurtre a eu lieu : Abel est allongé sur le sol au premier plan, et Caïn fait quelques pas en arrière. Son bâton encore à la main, il recule tête baissée, accablé par ce qu'il vient de faire, et s'appuie sur un rocher. En haut à droite, du milieu d'un ciel noir d'orage, un éclair perce la nuée. Il faut ici entendre la voix du Seigneur interrogeant Caïn :

 Où est ton frère Abel ? Il répondit : Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ? (4, 9)

Mais sur la gravure Caïn tourne le dos à l'éclair qui fend le ciel. La scène est éclairée par la lumière de la foudre et le corps d'Abel disposé dans l'axe de l'éclair. G. Doré fait ainsi de la victime une sorte d’image projetée de Dieu : le corps esthétisé de la victime est sublimé, tandis que Caïn, interposé entre la nuée et son frère, est laissé à sa conscience.

Annotations :

1. Signé en bas de la gravure à gauche « G. Doré », à droite « H. PISAN. »

3. Si Doré a pris modèle sur Delitsch, il a modifié radicalement le sens de la composition. Il n'est plus question ici d'un autel du sacrifice, ni de la lumière divine rattrapant Caïn. Doré esthétise la scène, en concentrant la lumière sur le corps gracieux du jeune homme assassiné.

Sources textuelles :

Informations techniques

Notice #020642

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)