Aller au contenu principal

Abraham se rend dans la terre de Chanaan (La Sainte Bible, Mame, 1866) - G. Doré

Date :
Entre 1862 et 1865
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Gravure sur bois debout
SMITH LESOUEF R-6283
Œuvre signée
Légende

Analyse

 Le jour s’éteint et les troupeaux rentrent, ils sont si nombreux qu’ils occupent tout l’espace.

Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or… (Genèse 13, 2)

On voit les chefs de familles sur leurs dromadaires, et les pâtres à pied, qui rabattent les moutons. Cet espace entièrement occupé traduit l’idée de la conquête du pays, mais aussi celle de la concurrence entre Lot et Abraham, et de leur séparation prochaine.

Lot qui accompagnait Abram, avait également du petit et du gros bétail, ainsi que des tentes. Le pays ne suffisait pas à leur installation commune : Il y eut une dispute entre les pâtres des troupeaux d'Abram et ceux des troupeaux de Lot, aussi Abram dit-il à Lot : Qu'il n'y ait pas discorde entre moi et toi, entre mes pâtres et les tiens, car nous sommes des frères ! Tout le pays n'est-il pas devant toi ? Sépare-toi de moi. Si tu prends la gauche, j'irai à droite, si tu prends la droite, j'irai à gauche. Abraham se rend dans la terre de Chanaan. (13, 5-9)

Cette séparation se traduit par la lumière qui éclaire différemment les deux parties du troupeau, mais sans autre distinction car les deux espaces, le sien et celui de Lot, sont équivalents aux yeux d’Abraham.

Annotations :

1. Signé en bas à gauche « G. Doré », à droite « H. PISAN ».

Sources textuelles :
Genèse
12, 1-5 (Bible de Jérusalem, p. 52-53)

Informations techniques

Notice #020648

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr