Aller au contenu principal

Fuite de Loth (La Sainte Bible, Mame, 1866) - G. Doré

Date :
Entre 1862 et 1865
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Gravure sur bois debout
SMITH LESOUEF R-6283
Œuvre signée
Légende

Analyse

Au fond à gauche, la ville de Sodome brûle.

Yahvé fit pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu venant de Yahvé (Gen 19, 24)

Doré esquisse à peine les contours de la ville, dont on distingue à peine les contours ruinés. Dans la nuit noire, seule les flammes de l'incendie éclairent la scène. Au premier plan à droite, Lot fuit avec ses deux filles, qu'il protège de ses bras.

Lorsque pointa l’aurore, les Anges insistèrent auprès de Lot, en disant : “Debout ! prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent là, de peur d’être emporté par le châtiment de la ville.” (Gen 19,  15 )

Comme souvent dans la représentation de cette scène, les anges qui organisent la destruction de Sodome et l'exfiltration de Lot et de sa famille ne sont pas représentés sur l'image. Lot et les siens doivent fuir sans se retourner. Mais la femme de Lot désobéit à la consigne :

Or la femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une colonne de sel. (Gen 19,  26)

Derrière Lot, sa femme, qui est partie avec une grande amphore trop lourde pour elle, se retourne vers l'incendie. L'amphore trop lourde symbolise la difficulté à se séparer des biens matériels pour assurer son salut. Le visage lisse de la femme de Lot, son œil blanc indiquent qu'elle est déjà changée en statue de sel. Les attitudes de Lot et de ses filles sont construites par différence avec celle de la mère : àdroite, la première fille emporte un petit tonnelet ; à gauche, la seconde fille se couvre le visage ; quant à Lot, la tête rejetée en arrière, les yeux mi-clos, il avance en aveugle.

Annotations :

1. Signé en bas à gauche « G. Doré », à droite « AD Ligny ».

3. Dans la réédition de 1874, Gustave Doré change la disposition des personnages : l'incendie fait toujours rage en haut à gauche, mais la ville s'aperçoit distinctement à droite. L'œil de la femme de Lot se retournant s'aperçoit distinctement. Lot et ses filles fuient au premier plan à gauche désormais et la première fille ne porte plus de tonnelet. Doré a rendu sa composition plus lisible, mais peut-être moins dramatique.

Sources textuelles :
Genèse
19, 30-36 (Bible de Jérusalem, p. 61)

Informations techniques

Notice #020650

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr