Aller au contenu principal

Moïse sauvé des eaux (La Sainte Bible, Mame, 1866) - G. Doré

Notice précédente Notice n°32 sur 126 Notice suivante

Date :
Entre 1862 et 1865
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Gravure sur bois debout
SMITH LESOUEF R-6283
Œuvre signée
Légende

Analyse

Au lever du soleil, dans un paysage encore voilé, un groupe de femmes découvre l'enfant. 

Or la fille de Pharaon descendit au Fleuve pour s'y baigner, tandis que ses servantes se promenaient sur la rive du Fleuve. Elle aperçut la corbeille parmi les roseaux et envoya sa servante la prendre. (Exode, 2, 5)

On reconnaît la fille de Pharaon à ses riches vêtements, à sa petite couronne et surtout à l’empressement des servantes, dont deux portent d’immenses et  somptueux chasse-mouches. Une servante se penche pour attraper la corbeille et la ramener vers la berge.

Sur la rive une autre femme est accroupie au droit du berceau qu’elle regarde avec émotion. Il s'agit sans doute de la sœur de l'enfant, bien qu’elle soit vêtue comme les autres servantes.La princesse comprenant que l’enfant abandonné est un petit Hébreu, accepte de le sauver par  l’intermédiaire de cette  sœur.

Veux-tu que j'aille te chercher, parmi les femmes des Hébreux, une nourrice qui te nourrira cet enfant ? — Va, lui répondit la fille de Pharaon. La jeune fille alla donc chercher la mère de l'enfant.  (2,7-8)

Le bébé va donc être nourri puis élevé par sa vraie mère.

Quand l'enfant eut grandi, elle le ramena à la fille de Pharaon qui le traita comme un fils et lui donna le nom de Moïse, car, disait-elle, je l'ai tiré des eaux.   (2,10)

 

Annotations :

1. Signé en bas de la gravure à gauche « G. Doré », à droite « PANNEMAKER - DMOS. sc ». [DMOS pour DOMS]

Sources textuelles :
Exode
2, 1-4 (Bible de Jérusalem, p. 106)

Informations techniques

Notice #020760

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr