Aller au contenu principal

Rodomont, Mandricard, Doralice en route pour Paris (Rol. furieux, Valgrisi ch25)

Attribution incertaine
Date :
Entre 1556 et 1560
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Dimensions (HxL cm) :
21,4x13,8 cm
Sujet de l'image :
RĂ©sac yd 389

Analyse

La partie infĂ©rieure de la gravure reprĂ©sente la strophe 3, qui rĂ©capitule la situation du rĂ©cit Ă  l’issue du chant 24 : Rodomont et Mandricard, rivaux qui se disputent la possession de Doralice, ont interrompu leur combat Ă  la demande du messager d’Agramant. Tous trois (MAN, DO., RO.) se dirigent vers Paris pour prĂȘter main forte aux Sarrasins. Ils sont prĂ©cĂ©dĂ©s par le nain (NA.) qui avait conduit Mandricard jusqu’à Rodomont.    

Au second plan, Ă  gauche, les trois cavaliers sont reprĂ©sentĂ©s rencontrant Vivian et Maugis (MAL., VI.) en armes ainsi que Richardet et Aldigier (RI. ALD) dĂ©sarmĂ©s, de part et d’autre d’une fontaine. Plus haut se tient Marphise (MAR.) (str. 4). Les cinq chevaux de ces personnages, disposĂ©s au-dessus d’eux, matĂ©rialisent la rupture narrative : « Je vous dirai ailleurs qui ils Ă©taient, non maintenant, car j’ai Ă  vous parler auparavant de Roger... »    

Sur la droite, Roger de dos (RV.) reçoit un messager (MES.) d’Agramant lui demandant Ă©galement de venir Ă  Paris au secours des Sarrasins. La dame qui l’accompagne (qu’il a rencontrĂ©e lorsqu’il cheminait avec Bradamante en direction de Vallombreuse, voir XXII, 36-45) l’entraĂźne cependant, en haut Ă  droite, « dans une ville que le roi Marsile possĂ©dait au beau milieu de la France » (str. 7).    

Roger met en fuite les habitants rassemblĂ©s autour du bĂ»cher oĂč Richardet devait ĂȘtre exĂ©cutĂ© (str. 11). Au coin intĂ©rieur gauche de la citadelle, la dame dĂ©livre Richardet (RI.) et l’arme. Sur la droite, Richardet montĂ© sur un cheval poursuit lui-mĂȘme les habitants de la ville.    

Sur la gauche, Richardet et Roger (RI., RV.) chevauchant cĂŽte Ă  cĂŽte arrivent en vue du chĂąteau d’Aigremont (AGRIS.). Ils sont accueillis dans la cour par Aldigier qui leur annonce que Maugis et Vivian, prisonniers de Lanfuse, seront bientĂŽt livrĂ©s Ă  Bertolas (str. 74-77).    

Tout en haut Ă  gauche, Richardet et Roger sont conviĂ©s Ă  un banquet, oĂč Aldigier donne Ă  Roger la place d’honneur (au bout Ă  droite) pour le remercier d’avoir proposĂ© d’aller dĂ©livrer Maugis et Vivian (str. 80).    

Mais Roger balance : il a promis de rejoindre Agramant ; il doit rejoindre Bradamante à Vallombreuse ; il vient de promettre de délivrer les deux frÚres. Comment honorer des promesses aussi contradictoires ?    

Sur la droite, en pleine nuit, Roger écrit à Bradamante pour lui exliquer la situation (str. 85-92).    

Plus Ă  droite, hors du chĂąteau, Richardet, Roger et Aldigier (RI., RV., AL.), dont le groupe est reprĂ©sentĂ© deux fois, se dirigent vers l’endroit oĂč Maugis et Vivian doivent ĂȘtre livrĂ©s. LĂ  ils rencontrent Marphise (MAR.).

Sources textuelles :
Roland furieux, chant 25 (Roger délivre Richardet)
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #002196

Image HD

Identifiant historique :
A1515
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre (Cachan)