Aller au contenu principal
Jupiter & Danaé - d’après Annibal Carrache

Notice #002215

Image HD

Série de l'image :
[Louis-Abel de Bonafous], Galerie du Palais Royal, Paris, Couché/Bouillard, 1786
Auteur(s) :
Le Mire, Noël (1724-1809)
Borel, Antoine (1743-1810)
1786
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Danaé
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
V-292
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
2301846
Date de commande :
31/01/2003
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Annotations :
1. Sous la gravure à gauche « Peint par Annibal Carrache », au centre « Dessiné par Borel », à droite « Gravé par N. Le Mire des Académies Impériales et Royales de celles des Sciences et Arts de Rouen et de Lille ». Dessous on lit : « JUPITER ET DANAE De la Galerie de S.A.S. Monseigneur le Duc d’Orléans. A. P. D. R. ECOLE DE LOMBARDIE. IIIIe. TABLEAU D’ANNIBAL CARRACHE. Peint sur Toile, ayant de hauteur 5 Pieds 5 Pouces, sur 8 Pieds 10 Pouces de large. Tout le monde sçait la fable de Danaë. Son père, Acrise roi d’Argos, pour la soustraire à la connaissance des hommes, la fit enfermer dans une Tour d’airain, parce qu’il craignait l’accomplissement d’un oracle qui avait prédit qu’il mourroit de la main de l’enfant qu’elle mettrait au monde. Jupiter, épris des charmes de la belle captive, descendit dans sa prison sous la forme d’une pluie d’or ; elle se rendit à ses desirs ; et de ce commerce naquit Persée, dont les actions ont été si célébrées par les Poëtes. L’artiste a saisi le moment où Jupiter descend tran