Aller au contenu principal
Suzanne avec les vieillards - Romanet d’après Louis Carrache

Notice #002222

Image HD

Série de l'image :
[Louis-Abel de Bonafous], Galerie du Palais Royal, Paris, Couché/Bouillard, 1786
Auteur(s) :
Romanet, Antoine Louis (1742-1810)
Borel, Antoine (1743-1810)
1786
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Sujet d’histoire sacrée. Suzanne
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
V-292
Sujet de recherche :
S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 3, Le modèle théâtral
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
2301846
Date de commande :
31/01/2003
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Annotations :
1. Sous la gravure, à gauche « Peint par Louis Carraché », au centre « Dessiné par Borel », à droite « Gravé par AL. Romanet » Dessous, on peut lire : SUSANNE AVEC LES VIEILLARDS De la Galerie de S. A. S. Monseigneur le Duc d’Orléans. A. P. D. R. ECOLE DE LOMBARDIE. IIe TABLEAU DE LOUIS CARRACHE Peint sur Toile, ayant d ehauteur 4 Pieds 8 Pouces, sur 3 Pieds 8 Pouces de large. Tout lemonde connoît l’histoire de Susanne rapportée dans l’Ecriture sainte. Etablie à Babylone, avec son mari, le plus riche et le plus considérable de ceux de sa nation, elle inspira la plus vive passion à deux vieillards, qui la surprirent seule dans son jardin, prête à se mettre au bain, et qui la menacerent de la faire condamner comme adultere, si elle refusoit de se rendre à leurs infames desirs. Sa résistance réalisa les menaces de ces subroneurs. On la conduisit au sup[p]plice, lorsque le jeune Daniel, inspiré de Dieu, demanda qu’on examinat l’affaire de nouveau. Les vieillards se couperent dans leurs dépositions, et ils subire