Aller au contenu principal
Renaud et Armide - d’après Louis Leoni dit le Padouan

Notice #002221

Image HD

Série de l'image :
[Louis-Abel de Bonafous], Galerie du Palais Royal, Paris, Couché/Bouillard, 1786
Auteur(s) :
Leoni, Ludovico dit Il Padovanino (1542-1612)
Delignon, Jean-Louis (1755-1804)
Date :
1786
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
V-292 à V-294
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
2301846
Date de commande :
31/01/2003
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Analyse de l'image :
Anciennement identifié comme Mars et Vénus.
Annotations :
1. Sous la gravure à gauche « Peint par L. L. Le Padouan », au centre « Dessiné par Borel », à droite « Gravé par J. L. Delignon » Dessous, on peut lire : « RENAUD ET ARMIDE De la Galerie de S. A. S. Monseigneur le Duc d’Orleans. A. P. D. R. ÉCOLE VENITIENNE. TABLEAU DE LOUIS LEONI. DIT LE PADOUAN Peint sur Toile, ayant de hauteur 5 Pieds 6 Pouces, sur 6 Pieds 5 Pouces de large. Monseigneur le Duc d’Orléans ne possede que ce seul tableau de ce maître. Il paroît certain que l’auteur de ce tableau a voulut [sic] representer Renaud dans les Jardins enchantés d’Armide, et les amours d ece jeune héros et de la magicienne. Ce ne peut être Mars et Venus, comme l’indique le catalogue des tableaux du Palais Royale [sic] ; car les armures ressemblent à celles des preux chevaliers. Mars auroit des armes comme les anciens Grecs ; le tambour d’ailleurs y seroit placé d’une maniere encore plus impropre. Le paysage cependant ne retrace guère ces jardins charmans des quels le Tassefait une si belle peinture. Ce poëte était