Aller au contenu principal
Diane et Actéon - d’après le Titien

Notice #002224

Image HD

Série de l'image :
[Louis-Abel de Bonafous], Galerie du Palais Royal, Paris, Couché/Bouillard, 1786
Auteur(s) :
Duclos, Antoine-Jean (1742-1795)
Borel, Antoine (1743-1810)
1786
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Diane et Actéon
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
V-292 à V-294
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
2301846
Date de commande :
31/01/2003
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Annotations :
1. Sous la gravure, à gauche « Peint par Titien Vecelli », au centre « dessiné par Borel », à droite « Gravé à l’eau-forte par Duclos et terminé par De Longueville, graveur du Roi et de l’Acad[émie] Imp[ériale] du Roy[aume] de Prusse &c » Dessous, on peut lire : « DIANE ET ACTÉON De la Galerie de S. A. S. Monseigneur le Duc d’Orleans. A. P. D. R. ÉCOLE VENITIENNE IIIe TABLEAU DE TITIEN VECELLI, Peint sur Toile, ayant de hauteur 5 Pieds 10 Pouces, sur 6 Pieds 6 Pouces de large. Tout le monde connoît la malheureuse destinée d’Actéon : c’estoit un petit fils de Cadmus Roi de Thèbes, et que la Mythologie nous représente comme un chasseur célèbre. Il eut l’imprudence de regarder Diane dans le bain, environnée de ses Nymphes. La Déesse punit sa téméraire curiosité, en le metamorphosant en Cerf, et il fut dévoré par ses propres chiens. Le Titien a rendu ce sujet dans un superbe Tableau. Voici le jugement qu’en a porté un habile connoisseur et qu’il a bien voulu nous communiquer. Le charme de la couleur et l’harmon