Aller au contenu principal

Apparition du Christ à Madeleine (Cathédrale d’Autun)

Série de l'image :

Notice précédente Notice n°20 sur 31 Notice suivante

Date :
Entre 1125 et 1145
Nature de l'image :
Chapiteau historié
Sujet de l'image :
Sujet d’histoire sacrée. Noli me tangere
Lieu de conservation :
Autun, Cathédrale

Analyse

Madeleine (Marie de Magdala) se baisse pour toucher les pieds du Christ, peut-être pour le oindre ou les laver, mais celui-ci s’écarte et prononce le célèbre « noli me tangere » (ne me touche pas). De l’autre côté de Jésus, nous voyons les autres femmes qui ont accompagné Marie de Magdala au tombeau. Occupées à accomplir les rites funéraires, elles tournent le dos à Jésus : la lettre du rite éloigne de l’esprit de la Révélation et détourne du mystère de la résurrection. Cette scène a été représentée de nombreuses fois dans l’art à partir du deuxième siècle. Elle a été reproduite sur des sarcophages, ce qui marque son importance symbolique dans la méditation chrétienne sur la mort. Plus tard, elle fera son apparition sur les portes des églises, dans les vitraux, dans les énormes sculptures de pierre surmontant les portes extérieures et intérieures des cathédrales.

Annotations :

2. Chapiteau de l’abside.

Sources textuelles :
Évangile de Jean
20, 11-18 (Bible de Jérusalem, p. 1860)

Informations techniques

Notice #003282

Image HD

Identifiant historique :
A2601
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
D Grivot, La Sculpture du 12e s de la cath d’Autun, SAEP Colmar-Ingersheim, 1990
p. 82