Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Meurtre de Gaudri évêque de Laon (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Vaumort

Analyse

Moyennant finances, les bourgeois de Laon ont obtenu de leur évêque, appelé Gaudri, que la ville fût érigée en commune. La charte est scellée avec la garantie du roi. Mais Louis le Gros, pressé par l’argent que l’évêque lui offre, se délie de son serment et ordonne la fin de la commune. Un impôt va être levé pour rembourser l’évêque et payer le roi.

« Quarante bourgeois jurèrent la mort de l’évêque et des nobles ses complices. Ils soulevèrent le peuple aux cris de : Commune ! Commune ! Les nobles accoururent au secours de l’évêque ; ils furent enveloppés et massacrés : le peuple força l’évêché ; l’évêque fut découvert au fond d’un cellier où il s’était caché ; on l’en arracha et on lui fendit la tête à coups de hache. » (P. 188.)

Cette révolte dégénère en anarchie. En 1128, cependant, l’évêque successeur de Gaudri consent au rétablissement de la commune de Laon, le roi la ratifie et ne se rétractera plus.

Annotations :

1. Signé en bas à gauche « ED VAUMORT », à droite « J GUILLAUME S[culpsit] ».

2. Chapitre XIX, « Les Communes. (1072-1180.) », p. 187.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Items :
Sol quadrillé
Marches

Informations techniques

Notice #004604

Image HD

Identifiant historique :
A3923
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière