Aller au contenu principal

Le corbeau et le renard (La Fontaine, Desaint & Saillant 1755) - Oudry

Date :
1755
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Burin et eau-forte
Sujet de l'image :
Rés YE 113, Tome I, livre 1, Fable 2
Œuvre signée
Légende

Analyse

Contrairement à Chauveau, Oudry ne représente pas la chute de la fable, mais son entrée en matière. Le renard s’approche, d’un air doucereux et matoix, du corbeau qui le regarde venir d’un air suspicieux. L’effet de trajet, le mouvement du moment ne sont pas donnés par la chute du fromage, mais par l’approche du renard. Cela procède du même principe d’équivalence entre le trajet, le moment, et l’interaction des protagonistes.
    La scène est vue depuis la fontaine au dauphin, qui joue ici le même rôle que la ruine d’arrière-plan sur la gravure de Chauveau.
    Oudry a très certainement travaillé d’après Chauveau : si le moment de la scène diffère, le dispositif reste globalement le même, avec une composition inversée, due à l’inversion quand on passe du dessin à la gravure.

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « J. B. Oudry inv. », à droite « P. F. Tardieu sculp. ».
Légende sous la gravure, « LE CORBEAU ET LE RENARD. Fable II. »
2. Fables choisies mises en vers, tome premier.

Objets :
Statue
Renard
Paysage à l’arrière-plan
Oiseau(x)
Fontaine
Fleurs
Sources textuelles :
La Fontaine, Fables (1668-1692)
Livre I, Fable 2, Pléiade, p. 32

Informations techniques

Notice #004738

Image HD

Identifiant historique :
A4057
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr