Aller au contenu principal
L’immortalité par les lettres (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Notice #004837

Image HD

Série de l'image :
Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542
Date :
1542
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Annotations :
1. Ex literarum studiis immortalitatem acquiri. [Emblème] XLI.
Neptuni tubicen (cuius pars ultima cetum,   
Aequoreum facies indicat esse Deum)
Serpentis medio Triton comprenditur orbe,   
Qui caudam inserto mordicus in ore tenet.
Fama viros animo insignes, praeclaraque gesta   
Prosequitur, toto mandat et orbe legi.
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) :
De l’estude immortalité se aquiert.
Le serpent qui sa queue retient,
L’an ou bien grand temps nous designe.
Triton (qui au milieu se tient) De publication rend signe.
Celluy qui par letre est insigne,
Renommee son nom publie,
Dont il est devant tous si digne,
Que au grand jamais on ne l’oblie.