Aller au contenu principal
Savant ne doit contredire autre savant (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Notice #004915

Image HD

Série de l'image :
Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542
Date :
1542
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Annotations :
1. Doctos doctis obloqui nefas esse. [Emblème] XCIX.
Quid rapis heu Progne vocalem saeva cicadam,   
Pignoribusque tuis fercula dira paras ?
Stridula stridentem, vernam verna hospita laedis   
Hospitam, et aligeram penniger ales avem ?
Ergo abice hanc praedam : nam musica pectora, summum est,   
Alterum ab alterius dente perire, nefas.
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Scavant ne doit contre scavant parler.
Tu as tort petite Arondelle,
De prandre ceste jolye beste,
Que nous appellons saulterelle,
Faisant comme toy bruit & feste.
Comme toy est en printemps preste.
Comme toy vole sans nuysance.
Musique tient train si honneste :
Que l’ung jamais l’autre ne offence.