Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Tullie fait passer son char sur le corps de son père (gravure) - Simonet d'après Moreau le jeune

Série de l'image :

Notice précédente Notice n°4 sur 4

Date :
1791
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Dimensions (HxL cm) :
37,9x44,1 cm
Lieu de conservation :
2011,7059.17
Œuvre signée

Analyse

Tullia ordonne à son char de rouler sur le corps de son père assassiné, le roi Servius Tullius.
Dans une fabrique d'architecture urbaine romaine, Tullia à droite dans un char tiré par deux chevaux désigne à gauche le corps de son père gisant dans une mare de sang. Une foule les entoure, exprimant indignation et dégoût. A l'arrière-plan, des passants effrayés se cachent derrière les colonnes d'un péristyle.

La gravure est sensiblement différente du dessin exécuté deux ans plus tôt. Le paysage ouvert au loin a disparu, barré par une porte monumentale à gauche. La colonade n’est plus oblique mais, faisant face, elle contribue elle aussi à écraser la perspective, pour une composition en frise plutôt qu’en profondeur. Sans doute le résultat est-il à la fois plus lisible et plus dramatique ; mais surtout cette composition beaucoup plus linéaire fait songer à la manière de Greuze (Septime Sévère et Caracalla, 1769) et s’éloigne de la scène classique, fondée sur le jeu entre espace vague et espace restreint.

Annotations :

1. Il s'agit ici d'une gravure avant la lettre.
Dans la version définitive de la gravure, le texte est différent de celui sous le dessin :

« Après que Tarquin eut précipité Tullius des degrés qui conduisoient au sénat et que ce vieillard tout froissé de sa chutte fut atteint en s’en retournant par ceux que Tarquin | avoit envoyé[s] pour le tuer ; Tullie accourut au premier bruit et ayant traversé la place publique, et salué son mari-Roy, il lui ordonna de se retirer lorsque retournant, | à son logis, elle fut arrêtée au bout de la rue Cyprienne, le conducteur de son char ayant tourné à droite pour aller à la colline des esquilins s’arrêta tout court | saisi d’horreur et montra à sa maîtresse le corps de Tullius tout sanglant. cette vue ne fit qu’endurcir Tullia : elle fit passer son char sur le corps de son pere, ce | qui fit donner à cette rue le nom de Scélérate. Rollin Histoire Romaine. »

Objets :
Perspective d’architecture
Colonnade
Cheval
Sources textuelles :
Tite-Live, Histoire romaine, livre I
Ovide, Fastes

Informations techniques

Notice #005417

Image HD

Identifiant historique :
A4736
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
W McAllister Johnson, Morceaux de réception gravés de l’Ac Roy de Peint, 1982
n° 101, p. 177