Aller au contenu principal
Andromède, Acte III (Maurry, 1651) - Chauveau

Notice #005702

Image HD

Série de l'image :
Andromède, tragédie représentée avec les machines, Rouen, 1651
Auteur(s) :
Torelli, Giacomo (1608-1678)
Chauveau, François (1613-1676)
Date :
1651
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Persée délivre Andromède
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RES-YF-3864 ; 4-BL-3522 ; RES 4-3523
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
On distingue Andromède attachée au second plan à droite.
Annotations :
2. « DECORATION DU TROISIEME ACTE. Voicy une estrange Metamorphose. Sans doute qu’avant que de sortir de ce jardin, Persée a découvert cette monstrueuse teste de Meduse qu’il porte par tout sous son bouclier : Les Myrthes & les Jasmins qui le composoient, sont devenus des rochers affreux, dont les masses inégalement escarpées & bossuës suivent si parfaitement le caprice de la Nature, qu’il semble qu’elle ait plus contribué que l’Art, à les placer ainsi des deux costez du Theatre. C’est enquoy l’artifice de l’ouvrier est merveilleux, & se fait voir d’autant plus, qu’il prend soin de se cacher. Les vagues s’emparent de toute la Scéne, à la reserve de cinq ou six pieds qu’elles laissent pour leur servir de riuage. Elles sont dans une agitation continuelle, & composent comme un Golfe enfermé entre ces deux rangs de falaises. On en voit l’emboucheure se dégorger dans la pleine mer, qui paroist si vaste & d’une si grande estenduë, qu’on jureroit que les vaisseaux qui flottent prés de l’Orizon, dont la veuë est born