Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Le sacrifice de la fille de Jephté (version de Chambéry) - d’après Antoine Coypel

Attribution incertaine
Date :
Entre 1680 et 1697
Date incertaine
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
65,4x81,2 cm
Lieu de conservation :
M 1350 ; A 111 (Ancien numéro) ; Bord 767 (Autre numéro)

Analyse

Le tableau est identifié à tort par le musée comme un sacrifice d’Iphigénie. Non seulement la présence du roi au centre (au lieu de Calchas), l’absence de mer et de bateaux plaident pour Jephté, mais il s’agit en fait du modèle réduit d’un carton de tapisserie : la série de tapisseries exécutée d’après ces cartons est elle complète et présente cette composition comme un sacrifice de la fille de Jephté, à côté de laquelle se trouve un sacrifice d’Iphigénie, dont l’original peint est quant à lui pour l’instant apparemment perdu.

Annotations :

2. Date et mode d’acquisition par le musée inconnus ! Aucun sacrifice d’Iphigénie par Antoine Coypel n’est mentionné dans le catalogue de Nicole Garnier (Arthéna, 1989). Grimm en mentionne un pourtant dans la Correspondance littéraire, à propos de la commande d’un Sacrifice d’Iphigénie par Frédéric II à Carle Van Loo (15 février 1756 ; III 181) :

« Qui est-ce qui osera se flatter de trouver une idée plus heureuse que celle du peintre de l’antiquité qui, désespérant d’exprimer la douleur d’Agamemnon pendant l’horrible cérémonie du sacrifice, lu cacha le visage d’un voile ? Un des peintres de notre école, et je crois que c’est Coypel, ayant à traiter le même sujet, a répété cette pensée ; et croyant devoir l’embellir, il met bien le voile entre le père et la fille, mais, au lieu de cacher par ce moyen le visage d’Agamemnon, il le tourne du côté de ceux qui regardent le tableau, sans doute pour leur dire : Voyez, messieurs, si mon peintre n’est pas plus habile que celui de l’antiquité. Rien n’est si ridicule que cette fatuité, ni plus froid que tout ce tableau. Je ne suis pas inquiet de M. Vanloo, c’est sans contredit un autre homme que Coypel. » (Correspondance littéraire, 15 février 1756)

3. Exécuté en tapisserie en 1715.

Sources textuelles :

Informations techniques

Notice #006148

Image HD

Identifiant historique :
A5467
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Plateforme ouverte du patrimoine français (https://www.pop.culture.gouv.fr)