Aller au contenu principal

Enlèvement du curé de Domfront (Roman comique) - P. D. Martin

Date :
1720
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
86x116
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Le Mans, Musée de Tessé
inv. 10.595

Analyse

Le curé et sa nièce dans le bracard sont représentés comme des spectateurs dans une loge de théâtre. En fait, à ce moment du récit, la nièce n’est plus à l’intérieur du brancard. Accroché au bracard, au milieu, on distingue le pot de chambre, « qui était de cuivre jaune reluisant comme de l’or ». Au pied du brancard sont agenouillés, suppliant pour leur vie sauve, Julian, le valet du curé, et le paysan Guillaume, conducteur du brancard.
   Le chef des assaillants décharge son pistolet « dans la tête d’un de ses hommes de pied, en disant : Voilà comme il faut traiter ceux qui donnent de faux avis ! » Il découvre en effet, lorsque la nièce du curé se démasque, que le brancard qu’il a enlevé n’est pas le bon : c’est Mlle de L’Étoile qu’il voulait...

Annotations :

2. Autrefois au château de Vernie.

Objets :
Cheval
Carrosse
Sources textuelles :
Scarron, Le Roman comique, Enlèvement du curé de Domfront
I, 14

Informations techniques

Notice #007324

Image HD

Identifiant historique :
A6643
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)
Bibliographie :
Scarron, Le Roman comique illustré, préf I&R Landy F Chasserant, Riveneuve, 2008
après p. 248
F. Chaserant &al, Le Roman comique illustré, Cénomane/Musées du Mans, 2004
p. 44