Aller au contenu principal

Portrait de M. Wille, graveur du roi - Greuze

Série de l'image :
Date :
1765
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
59x49 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :

Analyse

Livret du Salon de 1765 :

« Par M. Greuze, Agréé.
110. […]
117. Le Portrait de M. Wille, Graveur du Roi. »

Commentaire de Diderot :

« Très beau portrait. C’est l’air brusque et dur de Wille ; c’est sa raide encolure ; c’est son œil petit, ardent, effaré ; ce sont ses joues couperosées. Comme cela est coiffé ! que le dessin est beau ! que la touche est fière ! quelles vérités et variétés de tons ! et le velours, et le jabot, et les manchettes d’une exécution ! J’aurais plaisir à voir ce portrait à côté d’un Rubens, d’un Rembrandt ou d’un Van Dyck. J’aurais plaisir à sentir ce qu’il y aurait à perdre ou à gagner pour notre peintre. Quand on a vu ce Wille, on tourne le dos aux portraits des autres, et même à ceux de Greuze. » (Bouquins, p. 388)

Annotations :

2. Diderot est très élogieux sur le travail de Wille : « De tous les ouvrages de gravure il n’y a que ceux de Wille qui se soient fait remarquer. Cet artiste, Hessois de nation, est le premier graveur de l’Académie. » (Salon de 1763, Bouquins p. 289.)

3. Gravure de la tête, anonyme, cote Bnf Estampes Dc 8b Fol, folio 88. Gravure inversée de l’ensemble, cote Bnf Estampes Dc 8b Fol, folio 89, cartouche vide, signé sous le cartouche à gauche « Greuze » , à droite « J. G. Muller ». Même gravure avec cartouche inscrit, folio 90.

Composition de l'image :
Personnage unique
Sujet de recherche :
Julie Giniès, Le Salon de 1763 de Diderot, genèse d’une méthode

Informations techniques

Notice #000741

Image HD

Identifiant historique :
A0060
Traitement de l'image :
Image optimisée par Esrgan
Localisation de la reproduction :
Wikimedia commons
Bibliographie :
Yann Le Pichon, Le Musée retrouvé de Denis Diderot, Stock, 1993
p. 126
Diderot, Salon de 1765, éd. E. M. Bukdahl, A. Lorenceau, G. May, Hermann, 1984
Texte p. 192