Aller au contenu principal
Religieuse engrossée pendant un enterrement (Heptaméron N72, Amsterdam, 1698)

Notice #007701

Image HD

Série de l'image :
Contes et nouvelles de Marguerite de Valois, Amsterdam, G. Gallet, 1698
Auteur(s) :
De Hooghe, ou De Hooch, Romeyn (1645-1708)
Date :
1698
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Versailles, Bibliothèque municipale centrale
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
F.A. in-8° E431e (2e volume)
Traitement de l'image :
Photo numérique

Analyse

Analyse de l'image :
« En exerçant le dernier œuvre de misericorde et ensevelissant un corps mort, un religieux exerça les œuvres de la chair avec une religieuse et l’engrossa. »
   
    « et ne demoura, pour ensepvelir le corps ; que une des plus jeunes avecq ung religieux qu’elle craignoit plus que le prieur ny aultre, pour la grande austerité dont il usoit tant en parolles que en vie. Et, quant ilz eurent bien cryé Jesus à l’oreille du pauvre homme, congneurent qu’il estoit trespassé. Parquoy tous deux l’ensevelirent. Et, en exerceant ceste derniere œuvre de misericorde, commencea le religieux à parler de la misère de la vie et de la bienheureuseté de la mort ; en ces propos passerent la minuyct. La pauvre fille ententivement escoutoit ces devotz propos ; et le regardant les larmes aux oeilz : où il print si grant plaisir, que, parlant de la vie advenir, commencea à l’ambrasser, comme s’il eut eu envye de la porter entre ses bras en paradis. La pauvre fille, escoutant ces propos, et l’estimant le plus devost de la compaignie, ne l’osa refuser. Quoy voiant, ce meschant moyne, en parlant tousjours de Dieu, paracheva avecq elle l’œuvre que soubdain le diable leur mit au cueur »
Annotations :
2. 8e journée, 72e nouvelle.