Aller au contenu principal
Portrait de l’artiste avec sa sœur devant le portrait de leur père - Vanloo

Notice #000781

Image HD

Série de l'image :
Paris, Salon de 1763
Auteur(s) :
Van Loo, Louis Michel (1707-1771)
Date :
1763
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Autoportrait
Lieu de conservation :
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
Collection particulière

Analyse

Analyse de l'image :
Livret du Salon de 1763 :
    « Par M. Louis-Michel Vanloo, Chevalier de l’Ordre du Roi, premier Peintre du Roi d’Espagne, ancien Recteur.
    6. Le Portrait de l’Auteur, accompagné de sa Sœur, & travaillant au Portrait de son Pere.
    Tableau de 7 pieds de hauteur, sur 5 de largeur. »
   
   Mercure de France, octobre 1763 :
    « Suite de la Description* des Tableaux exposés au Sallon du Louvre.
    M. Michel Vanloo.
   Quelques éloges qu’on ait dûs aux précédents Ouvrages de M. Michel Vanloo, ils ne suffisoient pas pour le plus beau de ses Tableaux dont nous avons particuliérement à parler cette année. Il s’y est représenté lui-même assis devant un chevalet, sur lequel est posé le portrait de son père, qui fait l’objet de son travail. Sa sœur est debout, derrière son siége, examinant son ouvrage. Les positions de ces deux Figures sont si faciles & dans une si noble simplicité, que l’on peut en regarder la représentation comme une de ces heureuses circonstances, où l’Art a si bien mis tous ses efforts sur le compte de la Nature, qu’on ne soupçonneroit pas qu’il lui en eût coûté aucuns. (a)
    Toutes les vérités possibles, celles même qu’à peine on oseroit exiger de la Peinture, frappent également dans ce Tableau. La vérité de ressemblance dans le stêtes est d’une fidélité la plus exacte & ne laisse rien à desirer ni à chercher ; celle de du coloris dans les étoffes, dans les caranations, dans les divers effets de toute sles parties, ainsi que dans la justesse de splans, opére un prestige illusoire pour les yeux le splus accoutumés à la magie de la Peinture. En un mot, on s’accorde à dire que cet Ouvrage est moins un Tableau que la réalité même de ce qu’il représnete. Il y a du même Peintre plusieurs autre sortraits en buste de différentes personnes. Ils portent tous le caractère de vérité & la même beauté de ce qu’en langage d’Artiste on nomme le faire. » (p. 182-184)
   
   * N.B. Le supplément de frais qu’exige cette Description, dispenseroit de l’insérer dans le Mercure ordinaire. Mais la considération que ’on a pour les Abonnés nous a engagés à la faire réimprimer dans les columes des mois. Ceux qui desireront l’avoir rassemblée en une suele Brochure & en entier, la trouveront au Bureau du Mercure & chez les Libraires. Le prix est de 12 s. 
   (a) Ce Tableau a 7 pieds de haut sur 5 de largeur.
Annotations :
1.Signé et daté en bas à gauche (peu lisible) : L. M. Vanloo travaillant au portrait de feu son père [sur] les conseils de sa sœur 1763. 2. 3.