Aller au contenu principal
Siège du palais de Priam (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant

Notice #008162

Image HD

Série de l'image :
Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F°
Auteur(s) :
Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)
Brant, Sébastien (1458-1521)
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Énéide
Lieu de conservation :
Heidelberg, Universtätsbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
« Protinus ad sedes priami clamore vocati :
   Hic vero ingentem pugnam : ceu cetera nusquam
   Bella forent : nulli tota morerentur in urbe :
   sic martem indomitum : danaosque ad tecta ruentes
   cernimus obsessumque acta testudine limen.
   Haerent parietibus scalae postisque sub ipsos…» (II, 437-442)
   [Soudain à la demeure de Priam nous sommes appelés par la clameur.
   C’est là qu’était le cœur de la bataille, comme si nulle part ailleurs
   il n’y eût de combats, comme si nul ne mourait ailleurs dans toute la ville.
   Tel était Mars l’indomptable, et nous voyons les Danaens se ruant contre le palais
   et sa porte assiégée par une tortue…]
   Tout en haut sur la gauche, à l’arrière du palais, Énée et sa troupe empruntent la porte dérobée et le passage qui conduit au toit (453-459). Ils font tomber une tour sur les assaillants (460-466).
Annotations :
2. Folio CLXXII recto.