Aller au contenu principal
1001 jours. Couloufe (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier

Notice #008536

Image HD

Série de l'image :
Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785
Auteur(s) :
Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)
Date :
1785
Nature de l'image :
Dessin (lavis)
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Fonds Rothschild, Picot 225
Traitement de l'image :
Photo numérique

Analyse

Analyse de l'image :
Couloufe après avoir dissipé sa fortune part se distinguer à la guerre à Caracorum auprès du roi des Keraïtes et de son fils Mirgehan. En ville, alors qu’il s’apprêtait à acheter une jeune esclave, il est conduit déguisé en femme dans un palais où une dame sublime, le belle Diara, le reçoit. Il en tombe follement amoureux. Mirgehan, à qui il confie sa passion, demande à la rencontrer. Couloufe l’introduit auprès de la dame en le faisant passer pour son esclave.
   Mais Mirgehan ne garde pas la retenue qu’un esclave devrait avoir. Il est admis à table par Diara, qui met en danger Couloufe par une plaisanterie indiscrète…
    Mirgehan est représenté ici debout de dos au centre, tandis que Couloufe et Dilara sont attablés. A côté de lui, on distingue sur la gauche une carafe de vin mise à fraîchir dans une bassine : Dilara a d’abord fait de lui son échanson.
   
Annotations :
1. Au-dessus du dessin à gauche « hist. de Couloufe ».
Légende dans le cartouche : « seigneur, perrmettez que ce garçon mange | et boive avec nous. »
2. 2ème illustration du volume 14.
Paru initialement dans Les mille et un jours, contes persans traduits en français par Pétis de Lacroix, Paris, Veuve Ricœur, 1710-1712, 5 vol. in-12. L’Histoire de Couloufe et de la belle Dilara est la 7ème histoire des 1001 jours.