Aller au contenu principal
Avantures de l’iman Abzenderoud (Gueullette, Contes chinois, 1728)

Notice #008677

Image HD

Date :
1728
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
MYLNE 467
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Sur la 1ère page, face à la gravure, on peut lire :
   Avantures de l’iman Abzenderoud (a)
    Je me trouvay en un instant à Ormus dans le corps d’un jeune homme nommé Abzenderoud, qui par une profonde lecture de l’Alcoran parvint à être (b) Iman : malgré cette dignité qui devoit me rendre plus circonspect, j’avois toûjours été fort libertin ; mais le grand Prophete par une punition assez singuliere me remit | dans le bon chemin : il y avoit dans mon quartier une jeune veuve d’une beauté achevée & qui étoit soupçonnée de galanterie ; elle mourut étranglée par un os qu’elle avalla en mangeant avec trop de precipitation, & comme sa maison dépendoit de ma Mosquée, je fut appellé pour l’Abdest ;
   (a) Ce nom en Persien signifie Fleuve d’eau vive.
   [b] L’Iman estb un espece de Curé.
Annotations :
1. Au-dessus de la gravure à gauche « Tome. Ier. », à droite « pag. 103. ».
La gravure n’est pas signée.
2. IVe soirée.