Aller au contenu principal
Edmond à l’Apport (Paysan perverti, Esprit 1782, fig7) - Binet

Notice #009031

Image HD

Série de l'image :
Rétif de la Bretonne, Le Paysan perverti, Paris, Esprit, 1782
Auteur(s) :
Le Roy, Jacques (1739-?)
Binet, Louis (1744-1800)
1776
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Rés Smith-Lesouef 1490
Sujet de recherche :
B. Tane, Roman&Illustration, chap. Rétif
Traitement de l'image :
Image web
Date de commande :
26/01/2001
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
7e figure.
   Sujet. Edmond apercevant Edmée pour la première fois, à l’apport de Saint-Loup-en-Vaux : Il est d’autant plus frappé de ses charmes, qu’elle ressemble davantage aux filles de son village ; avec cette différence, qu’elle est plus blanche, et qu’elle a plus de grâces. Edmée arrache sa main de celle d’un rustaud.
   
   Rencontre d’Edmond et d’Edmée à la fête de Vaux.
    Les Apports sont « de petites foires qui se tiennent le beau dimanche des fêtes de paroisse ; on va s’y régaler, danser, etc » (note de Rétif).
Annotations :
1. Signé en bas à gauche « Binet Inv[enit] », à droite « J.a Le Roy ». (?)
2. Tome I. Lettre XII. Planche en regard de la p. 50.
« Sujet : Edmond apercevant Edmée pour la première fois, à l’apport de Saint-Loup-en-Vaux : Il est d’autant plus frappé de ses charmes, qu’elle ressemble davantage aux filles de son village ; avec cette différence, qu’elle est plus blanche, et qu’elle a plus de grâces. Edmée arrache sa main de celle d’un rustaud. »