Aller au contenu principal

Le peintre Filippo Lippi avait reçu en 1456 une commande du monastère Sainte-Marguerite de Prato pour compléter la décoration du grand autel de l'église. Pour peindre la Vierge il prit comme modèle l'une des religieuses, Lucrezia Buti, dont il tomba amoureux. Lippi enleva Lucrezia et l'amena à Florence, où ils eurent deux enfants.

Vasari décrit ainsi le coup de foudre : « Son regard se posa sur Lucrezia […], laquelle avait une grâce et un air superbes ; il insista tant auprès des religieuses qu'il obtint de faire son portrait pour le placer dans une figure de Notre Dame pour leur monastère. »

L'enlèvement fit scandale, d'autant que Filippo Lippi lui-même avait prononcé ses vœux aux Carmes de Florence. Cosme de Médicis, qui protégeait le peintre, obtint du pape Pie II que les deux amants soient déliés de leurs vœux. Mais se marièrent-ils pour autant ? Ou Lippi aurait-il préféré quitter Lucrezia pour une liaison avec une dame mariée de Spolette… ?

6 notices. Affichage des notices 1 à 6.

Voir toutes les notices concernées