Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La majorité de Louis XIII (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens
La majorité de Louis XIII (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Cette notice fait partie d’une série : Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis (pièce ou n° 16 / 25)

Datation : entre 1621 et 1625

Sujet de l’image : Composition mixte (allégorie et histoire)

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 394 * Largeur 295 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, INV. 1784
Notice n° B5962   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Marie de Médicis et Louis XIII // Marie de Médicis en Cybèle conduisant le navire de l’État - Guillaume Dupré

Analyse de l’image :
    La reine remet les affaires au roi, le 20 octobre 1614. L’ordre chronologique n’a pas été respecté ici, car L’Échange des princesses (tableau précédent, INV. 1782) aurait dû succéder au présent tableau.
   
   La commande faite à Rubens stipulait ceci :
    « 18. tableau. Majorité du Roi, la Reine remet les affaires au Roi.
   Un vaisseau qui est au port conduit par la Force, la Prudence et Justice, au milieu duquel est la France ; le Roi qui reçoit de la Reine Mère le timon ; la Tempérance baisse la voile ; des Renommées en l’air publient la bonne conduite de la Reine au maniement des affaires du Royaume. »
   (Bnf Ms Baluze, 323, fol. 54, transcription Foucart et Thuillier, corr. Hénin et Cojannot)
   
   De fait, Louis XIII, quoique devenu officiellement roi, continua d’être tenu à l’écart des affaires et en nourrit beaucoup de rancœur contre sa mère. Rubens ne suggère-t-il pas, par la position de la mère et du fils à la proue du bateau, que ce qu’elle lui donne ne lui est pas réellement donné ? L’allégorie de la France, qui redouble la figure de Marie de Médicis, indique où est le vrai pouvoir.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/11/2018
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 04/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.