Aller au contenu principal

Alcine et Roger s’avouent leur passion mutuelle - Fragonard

Date :
Entre 1780 et 1785
Nature de l'image :
Dessin à la pierre noire
Lavis de bistre sur préparation à la pierre noire
Dimensions (HxL cm) :
39,4x26
Sujet de l'image :
Inv. 54-99

Analyse

Le Sarrasin Roger est momentanément distrait de sa passion pour Bradamante par les charmes d’Alcine. Dans le palais où volettent des amours au milieu des nuées, Roger et Alcine, assis sur une sorte d’ottomane au pied de laquelle roulent des putti, se donnent rendez-vous pour la nuit prochaine. Tandis qu’Alcine, profitant du jeu des secrets, chuchote des mots doux à l’oreille de Roger, celui-ci surprend l’intrusion de notre regard de spectateurs dans son intimité, thématisant ainsi l’effraction voyeuriste constitutive du dispositif scénique.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Scène à deux
Putto, putti, Amour
Les personnages font cercle autour de la scène
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 07 (Roger au château de la magicienne Alcine)
str. 21
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #001097

Image HD

Identifiant historique :
A0416
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
P. Rosenberg et M.-A. Dupuy, Fragonard (cat), RMN, 1987
n° 256, p. 511
Marie-Anne Dupuy-Vachey, Fragonard et le Roland furieux, Éd. de l’Amateur, 2003
n° 44, p. 119