Aller au contenu principal

Roland à demi nu arrache un orme et tue les bergers (Cycle d’Effiat)

Notice précédente Notice n°10 sur 12 Notice suivante

Attribution incertaine
Date :
Entre 1625 et 1632
Date incertaine
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
220x312
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Clermont-Ferrand, Musée d’Art Roger-Quilliot
52.5.11, inv. 3209

Analyse

Roland près s’être dépouillé de ses vêtements et de ses armes arrache les arbres à mains nues. Nous sommes à la fin du chant 23 (str. 135) :

au premier branle il arracha un pin géant
et après le premier il en arracha bien d’autres,
comme il eût fait d’aneths, d’hièbles ou de fenouils,
puis il en fit autant des chênes, des vieux ormes (e d’olmi vecchi),
des ornes, des sapins, des hêtres et des yeuses.

Roland s’en prend ensuite aux bergers accourus au bruit. Il est représenté une 2e fois au 2e plan à gauche, attrapant un berger pour le démembrer. On distingue à gauche sa première victime, sans tête :

En voyant les exploits incroyables du fou
ensuite de plus près, et sa puissance exrême,
ils se tournent pour fuir, mais ne savent pas où,
comme il arrive au cours d’une crainte soudaine.
Mais derrière eux le fou s’élance à toute allure ;
il en saisit un et le prive de sa tête

Annotations :

3. 3e partie du cycle, consacrée à la folie de Roland. 4e étape : Roland est ramené à la sauvagerie pure.

Composition de l'image :
Composition narrative. Plusieurs épisodes
Objets :
Chien
Autre scène au second plan
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 23 (Roland délivre Zerbin ; Folie de Roland)
str. 134-136
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #001283

Image HD

Identifiant historique :
A0602
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://www.pop.culture.gouv.fr/ (Plateforme Ouverte du Patrimoine, Joconde)
Bibliographie :
De Nicolas d’Abate à Poussin, Meaux, 1989
n° 16, p. 89