Aller au contenu principal
Amsaleira, Anananseira (ananas) & Anoneira (Hist. gale des voyages, 1753, t. 11)

Notice #013969

Image HD

Série de l'image :
[Prévost éd.,] Histoire générale des voyages, Paris, Didot, 1753
Date :
1753
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Histoire des sciences, botanique
Lieu de conservation :
Boston Public Library
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://archive.org/

Analyse

Analyse de l'image :
« Il est à propos de répéter, que le soin qu’on a pris constamment de joindre à la description de chaque Pays, ses productions particulieres, ne laisse à nommer, ou à décrire ici, que celles qui sont communes à la plus grande partie des Indes Orientales. On va les réduire à l’ordre Alphabétique.
    […] L’Amsaleira, arbre de hauteur commune, porte un fruit qui croît au gros des branches, & qui ressemble à la Pomme d’or. Il a des côtes extérieurs, comme le Melon. Le dedans est blanc, & contient un noyau. On en fait d’excellentes confitures, dont le goût tient de l’Epine vinette. Il meurit aux mois de Février, de Mars & d’Avril.
    L’Anananseira, Plante qui produit l’Ananas des Indes Orientales, est peu différent de celui des Indes Occidentales & d’Afrique. Son fruit a la même forme, & ces piquans, qui lui donnent quelque ressemblance avec l’Artichaut. Sa grandeur commune est d’une Palme de long, sur une demie de diamétre. Mais sa poulpe jette une odeur de musc. Elle est dure, mêlée de jaune & de blnc, d’un goût aigre-doux, qui devient encor eplus agréable, lorsqu’après l’avoir pelée on la met dans de l’eau & du sucre. La passion que les Indiens ont pour ce fruit ne leur permet pas toujours d’attendre qu’il soit mûr ; mais ils en corrigent l’aigreur à force de sucre. Il est d’ailleurs fort sain, quoique si chaud, qu’un couteau qu’on y laisseroit l’espace d’un jour en perdroit tout-à-fait sa trempe.
    […] L’Anoneira est un fort grand arbre, qui produit un fruit nommé Anone, dans les mis de Février, de Mars, & d’Avril. Ce fruit est d ela grosseur d’une Poire. IL est rouge & jaunâtre en dehors, blanchâtre en defans, plein d’une substance molle, douce & agréable, qui s emange avec une cuilliere. Il a quelques petits pepins, noirs & durs. Careri, qui en fait cette description, ajoûte qu’il n’a nulle sorte de ressemblance avec aucun fruit de l’Europe. »
Annotations :
2. Histoire naturelle des Indes orientales. § IV. Arbres, Plantes Fruits, & autres productions.