Aller au contenu principal
Justine punie, Juliette récompensée (Nlle Justine, 1799, frontispice)
Justine punie, Juliette récompensée (Nlle Justine, 1799, frontispice)

Notice #001619

Image HD

Série de l'image :
La Nlle Justine ou les malheurs de la vertu, [Colnet du Ravel] 1797 [1799]
Auteur(s) :
Bornet, Claude, peintre et graveur du XVIIIe siècle
Problème datation
Date :
Entre 1797 et 1799
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Enfer 2511
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
Collection particulière

Analyse

Analyse de l'image :

Ce frontispice allégorique renverse le motif moral traditionnel des deux voies du vice et de la vertu. Tandis que Juliette nue s’élève facilement vers le temple de la gloire, Justine chastement vêtue est précipitée par le démon du Mal dans les précipices où conduit nécessairement la vertu. Justine est entourée d’Amour, portant des roses, et de Psyché, avec ses ailes de papillon. Amour et Psyché métaphorisent la présence de Vénus. Au centre, à l’entrée du temple, Thémis, déesse de la Justice, abaisse un bras pour condamner Justine, élève l’autre bras pour inviter Juliette. Thémis est casquée à la manière de Minerve. La présence indirecte de Vénus et de Minerve fait référence au motif iconographique du choix d’Hercule. Mais Minerve et Vénus sont réunies toutes les deux du côté de la voie du vice.

Annotations :

3. Il semble que ce frontispice parodie celui du Télémaque de Fénelon (voir lien)