Aller au contenu principal
Rodin et Rombeau (Nlle Justine, 1799, ch6, fig10)

Notice #001644

Image HD

Série de l'image :
La Nlle Justine ou les malheurs de la vertu, [Colnet du Ravel] 1797 [1799]
Auteur(s) :
Bornet, Claude, peintre et graveur du XVIIIe siècle
Date :
Entre 1797 et 1799
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Enfer 2507 (1)
Traitement de l'image :
Image web
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
« Enfin, la pauvre fille de Rodin est assise sur un petit rond étroit, élevé de deux pieds, sur lequel porte sa croupe seule. Quatre cordes descendaient du plafond ; on y attache les membres de Rosalie dans le plus grand écartement possible. Rodin établit sa sœur (Célestine) entre les cuisses de la victime, et les fesses tournées vers lui. Marthe devait servir l’opération et Rombeau, bien en face, devait enculer Justine. L’infernal Rombeau, voyant que la tête de Justine penche et n’est soutenue par rien, imagine de l’appuyer sur ses fesses » (p. 566). Puis Rodin va disséquer sa propre fille, détachant au scalpel « la matrice et l’hymen ».
Annotations :
1. Au-dessus de la gravure à gauche « T. I. », à droite « P. 342. »