Aller au contenu principal
Roland arrive chez le berger (Cycle d’Effiat)
Roland arrive chez le berger (Cycle d’Effiat)

Notice #017495

Image HD

Série de l'image :
Cycle du château d’Effiat sur le Roland furieux (Riom, Auvergne, 1625-1632)
Date :
Entre 1625 et 1632
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Clermont-Ferrand, Musée d’Art Roger-Quilliot
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
52.5.6, inv. 3190
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :

« Encore languissant, il descend de cheval
   et confie Bride-d’or aux soins d’un bon valet ;
   d’autres viennent aussi, qui lui ôter ses armes,
   qui ses éperons d’or, qui fourbir son armure.
   La maison était celle où justement Médor,
   qui gisait là blessé, connut un grand bonheur.
   Rassasié de douleur, non d’un autre met,
   Roland voulut aller s’étendre et non dîner. »

Annotations :

3. 2e partie du cycle, consacrée à la révélation. 3e étape. Roland dépose les armes ; il est invité chez le berger qui va lui raconter toute l’histoire. Le berger dresse la table d’un banquet pour lui. Ici le cycle s’écarte légèrement de l’Arioste, où la table du banquet, qu’on distingue au fond à droite et qui va jouer un rôle important dans les tableaux suivants, n’est pas évoquée.