Aller au contenu principal
Roland découvre le monogramme d’Angélique et de Médor (Cycle d’Effiat)

Notice #017494

Image HD

Série de l'image :
Cycle du château d’Effiat sur le Roland furieux (Riom, Auvergne, 1625-1632)
Entre 1625 et 1632
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Clermont-Ferrand, Musée d’Art Roger-Quilliot
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
52.5.5, inv. 3187
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Sur l’arbre au centre on voit le monogramme AM, qui entrelace les initiales d’Angélique et de Médor. Mais Roland, qui ne veut pas les voir, ou en tout cas pas comprendre ce qu’elles veulent dire, s’en détourne. A droite, les bergers assistent à la scène (qui est pourtant solitaire chez l’Arioste).
    A gauche, Roland met le pied sur une fontaine devant une grotte : le lieu est également chargé d’inscriptions (str. 106-107). C’est là qu’il doit se rendre à l’évidence. Le monogramme AM se retrouve en dessous de sa main droite pointant une inscription qu’on ne voit pas. On le voit à nouveau, très nettement, face à son genou et encore une fois sous son pied.
Annotations :
2. Le tableau donne l’impression d’avoir été recoupé à droite et à gauche.
3. 2e partie du cycle, consacrée à la révélation. 2e étape. Les bergers entrent en scène. Ils ne sont d’abord, ici, que les spectateurs de sa découverte du monogramme.