Aller au contenu principal

La mort d’Anchise (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant

Notice précédente Notice n°55 sur 116 Notice suivante

Date :
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)

Analyse

Au dessus de l’image, Énée rappelle les avertissements d’Hélénus : il faut éviter Charybde et Scylla :
    « Contra jussa monent Heleni, Scyllam atque Charybdim
   inter utramque viam leti [loeti] discriline parvo
   Ni teneant cursus ; certim est dare lintea retro. » (III, 684-686)
   Sous l’image, récit de l’itinéraire pris sur les conseils d’Achéménide, le compagnon d’Ulysse récupéré sur l’île des Cyclopes :
    « Ecce autem Boreas angusta ab sede Pelori
   missus adest : vivo praetervehor ostia saxo… » (687-690)
    Les Troyens, qui continuent de longer la Sicile, font alors escale à Drepanum (v. 707), où Anchise meurt. On voit les bateaux arriver depuis la gauche, et Anchise étendu mort devant la ville. Énée, reconnaissable à sa barbe à double pointe, est debout devant lui, les mains croisées à plat sur la poitrine, en signe de prière. Un brancard est placé à côté du mort. A la tête d’Anchise, un jeune homme s’asseoit et dépose sa halebarde près de lui : est-ce Ascagne ?
   

Annotations :

2. Folio 206 verso.

Sources textuelles :
Virgile, Énéide, Livre 03 (De Troie à Carthage : Les Harpyes, Hélénus, Cyclope)
v. 684-690

Informations techniques

Notice #018492

Image HD

Identifiant historique :
B7811
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique de l'université de Heidelberg (https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit)