Aller au contenu principal
Hommage des Rois Mages à Marie et à Jésus (Rome, Sainte-Marie-Majeure)

Notice #018500

Image HD

Série de l'image :
Rome, Basilique Sainte-Marie-Majeure
Date :
Entre 432 et 440
Nature de l'image :
Mosaïque
Sujet de l'image :
Sujet d’histoire sacrée. Adoration des Rois Mages
Lieu de conservation :
Rome, Basilique Sainte-Marie-Majeure
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Les Rois Mages, un à gauche, deux à droite, sont reconnaissables à leur bonnet phrygien et leur costume coloré : ils ne portent pas la toge, mais des collants bariolés Ils ne sont pas chaussés de sandales légères, mais de chaussures couvertes. Ils tiennent dans leurs bras leurs présents. Celui de gauche lève le bras droit pour désigner Marie de l’autre côté du trône de Jésus. Les deux autres, derrière la Vierge, sont en retrait.
   Jésus n’est pas représenté en nouveau-né dans un berceau, mais dans la position magistrale, inhabituelle pour cette scène, qui sera celle de Jésus parmi les docteurs. Marie, assise à gauche, porte la même couronne et la même robe dorée que dans la scène de l’Annonciation du registre supérieur. Complètement à gauche, Joseph est habillé en berger : il indique au roi Mage ce qu’il faut faire, qui il faut honorer. A droite, la femme plus âgée, dont la robe dorée est recouverte d’un voile noir couvrant ses cheveux, pourrait être identifiée comme la Sibylle, qui avait prophétisé aux Gentils la venue du Christ. La présence de la Sibylle aux côtés du Christ symbolise la foi des nations de l’empire, bien au delà des seuls Juifs (hypothèse de Marie-Louise Thérel). Une autre hypothèse serait qu’elle représente au contraire la Synagogue voilée, tandis que Marie couronnée, de l’autre côté, désigne l’Église universelle.
   Derrière Jésus, on retrouve les quatre anges de l’Annonciation, et au centre l’étoiel du berger qui a guidé les Rois Mages jusqu’en Galilée.
Annotations :
2. La mosaïque se trouve sur l’arc triomphal, deuxième registre en haut à gauche, sous l’Annonciation.