Aller au contenu principal

Roger délivrant Angélique (version du Louvre) - Ingres

Série de l'image :
Date :
1819
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
147x192 cm
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Musée du Louvre
Numéro principal : INV 5419
Autre numéro d'inventaire : L 3636
Œuvre signée
Œuvre datée

Analyse

Ce qui rend difficile l’analyse des dispositifs mis en œuvre par Ingres, c’est son apparent classicisme, et l’illusion qu’il donne d’une sagesse conservatrice dans la composition. En haut à droite, la lumière d’un phare établit sur un autre rocher, en retrait, métaphorise le regard du spectateur, porté par effraction sur la scène proprement dite, au centre de la composition. A gauche, le bouclier d’Atlant enveloppé d’un drap écarlate et la cape blanche de Roger se détachent sur le ciel marin verdâtre, ouvrant la toile de ce côté là aussi à la profondeur de l’espace vague. L’essentiel de ce qui est donné à voir vient s’inscrire dans l’espace délimité par le rocher d’Angélique, qui constitue ainsi l’espace restreint de la scène. Le premier écart par rapport à la tradition iconographique consiste à représenter la scène de nuit : G. Doré reprendra cette idée. Du coup l’espace vague est noyé dans l’ombre tandis que l’espace restreint apparaît brillamment éclairé par une lumière irréelle. La profondeur perspect

Annotations :

1. Signé et daté sur le rocher à droite d’Angélique : « Jad Ingres Pit Roma 1819 »

2. Commandé en 1817 pour être placé en dessus de la porte dans la salle du Trône du château de Versailles.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 10 (Biren trahit Olympe, Roger et l’orque)

Informations techniques

Notice #001932

Image HD

Identifiant historique :
A1251
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://collections.louvre.fr
Bibliographie :
Valérie Bajou, Monsieur Ingres, A. Biro, 1999
n° 109, p. 156