Aller au contenu principal

Roland retrouve la raison (Roland furieux Laporte 1783, ch39) - Cochin

Date :
1783
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
109322-2RES
Œuvre signée

Analyse

Dans le camp d’Astolphe en Afrique, près de Biserte assiégée, un forcené nu est maîtrisé et lié aux mains et aux pieds. C’est Roland. Astolphe lui fait boire la fiole de bon sens qu’il a récupérée sur la lune. A gauche, on distingue Fleur-de-lis, qui vient de retrouver son Brandimart.

Annotations :

1. Signé sous la gravure : à gauche, « C. N. Cochin del. » ; à droite, « N. De Launay sc. »

2. Gravure reprise de l’édition Baskerville/Molini, Birmingham et Paris, 1773, où elle portait le titre suivant :

Che nel tirar che fece il fiato in suso,
Tutto il voto, maraviglioso caso.

3. Roland retrouvant la raison prononce la phrase du Silène de Virgile, Solvite me. Comparer avec la scène de Silène et Eglé chez Virgile, str. 60.

Sources textuelles :
Roland furieux, chant 39 (Agramant rompt le traité ; Roland retrouve la raison)
str. 55-60
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #002030

Image HD

Identifiant historique :
A1349
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr