Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Désespoir d’Agramant fuyant Biserte en feu (Roland furieux Laporte 1783, ch40) - Cipriani

Notice précédente Notice n°80 sur 92 Notice suivante

Date :
1783
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
109322-2RES
Œuvre signée

Analyse

Agramant a lâchement fui la ville de Biserte où il s’était réfugié, sur la côte africaine, après son départ précipité d’Arles. Depuis le bateau avec lequel il s’est enfui, emmenant avec lui son cheval Bride-d’or (st. 8), il voit la ville livrée au feu et au pillage après que Roland et ses troupes l’ont investie. Agramant cherche alors à se suicider (str. 36). Mais Sobrin l’en dissuade, lui suggérant d’aller chercher du renfort auprès du sultan d’Égypte (st. 37-40).

Annotations :

1. Signé et daté sous la gravure : à gauche « Cipriani del. », à droite « Bartolozzi Sc. »

2. Gravure reprise de l’édition Baskerville/Molini, Birmingham et Paris, 1773, où elle portait le titre suivant :

E d’uccider se stesso in pensier venne
E lo facea, ma il Re Sobrin lo tenne.

Items :
La scène a un public
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 40 (Agramant fuit Biserte en feu ; Roger contre Dudon)

Informations techniques

Notice #002032

Image HD

Identifiant historique :
A1351
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)