Aller au contenu principal
Bradamante au château d’Atlant (Roland furieux Valvassori 1566, ch4)

Notice #002061

Image HD

Série de l'image :
Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, G. A. Valvassori, 1566 in-4°
Date :
Entre 1553 et 1566
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Montpellier, Médiathèque centrale d’agglomération Émile Zola
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
10948 RES in-4°
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux
Traitement de l'image :
Photo numérique
N° de commande :

Analyse

Analyse de l'image :
   Au premier plan à droite, Bradamante et Brunel qui viennent de se rencontrer dans une auberge près de Bordeaux observent Atlant monté sur son hippogriffe. Derrière eux, l’aubergiste et sa femme regardent également. Au-dessus d’eux, on voit l’enseigne de l’auberge.     Sur la gauche, Brunel attaché à un arbre par Bradamante qui lui a volé son anneau d’invisibilité, observe le défi de Bradamante à Atlant.     Au second plan, au centre, Bradamante affronte à cheval Atlant monté, au-dessus d’elle sur son hippogriphe. L’hippogriffe est donc mis en quelque sorte en facteur commun pour les deux épisodes de l’auberge et du défi.     En haut à gauche, Atlant et Bradamante, qu’on voit d’abord gravir les escaliers qui montent jusqu’au château, sont représentés encore une fois au seuil du château. Bradamante, debout à gauche, commande à Atlant qu’elle a vaincu de détruire le château d’acier où Roger est enfermé. Atlante se penche, soulève la pierre du seuil, et brise les poteries magiques cachées en dessous : le château disparaîtra instantanément.     Au troisième plan au centre, Roger s’approche de l’hippogriffe et tente de le dompter.     Au fond, toujours au centre, il est emporté par l’hippogriffe vers l’île d’Alcine.     Sur la droite, Renaud, qui faisait voile vers l’Angleterre à la demande de Charlemagne, accoste en Écosse et se dirige vers la citadelle de Saint Andrews, en compagnie d’un écuyer que lui ont prêté les moines d’une abbaye située dans la forêt profonde que figure, derrière lui, le bosquet d’arbres.         Les trois personnages du premier plan à droite, Brunel, Bradamante et l’aubergiste, sont placés en quelque sorte devant le spectacle général des événements du chant : face à eux, il constituent les embrayeurs visuels de ce qui tend à devenir une scène.
Annotations :
3. La gravure reprend pour l’essentiel la composition de celle de l’édition Valgrisi.