Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Jacob se rend en Égypte (La Sainte Bible, Mame, 1866) - G. Doré

Notice précédente Notice n°30 sur 126 Notice suivante

Date :
Entre 1862 et 1865
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Gravure sur bois debout
SMITH LESOUEF R-6283
Œuvre signée
Légende

Analyse

Dès qu’il s’est fait reconnaître par ses frères, Joseph leur a demandé si Jacob, leur père, était encore en vie. En apprenant qu’il l’était, il leur demande d’aller le chercher et de le ramener.

Racontez à mon père toute la gloire que j'ai en Égypte et tout ce que vous avez vu, et hâtez-vous de faire descendre ici mon père.
[…] Israël partit avec tout ce qu'il possédait. Arrivé à Bersabée, il offrit des sacrifices au Dieu de son père Isaac et Dieu dit à Israël dans une vision nocturne : Jacob ! Jacob ! Et il répondit : Me voici. Dieu reprit : Je suis El, le Dieu de ton père. N'aie pas peur de descendre en Égypte, car là-bas je ferai de toi une grande nation. C'est moi qui descendrai avec toi en Égypte, c'est moi aussi qui t'en ferai remonter, et Joseph te fermera les yeux. Jacob partit de Bersabée, et les fils d'Israël firent monter leur père Jacob, leurs petits enfants et leurs femmes sur les chariots que Pharaon avait envoyés pour le prendre. Ils emmenèrent leurs troupeaux et tout ce qu'ils avaient acquis au pays de Canaan et ils vinrent en Égypte, Jacob et tous ses descendants avec lui : ses fils et les fils de ses fils, ses filles et les filles de ses fils, bref tous ses descendants, il les emmena avec lui en Égypte.  (Genèse 45,13 ; 46,1-7)

La nuit tombe, la caravane des enfants de Jacob avance au rythme des moutons. Sur le côté gauche, l'un des fils, vu de dos et se retournant vers Jacob, indique ce qu'il a vu ; au centre et à droite des femmes avec de grosses boucles d'oreilles portent des jarres au milieu du troupeau. Au sommet de la composition pyramidale, le patriarche, grimpé sur une monture somptueusement harnachée, regarde à l'horizon ce que son fils lui montre, la terre d’Égypte où sa descendance va s’installer.

Doré jette les bases de ce qui va devenir l'imaginaire biblique oriental moderne, avec la recherche d'un réalisme ethnographique : la pyramide avec le chameau de Jacob reprend la composition analogue de Joseph vendu par ses frères ; les longues tuniques, les ornements à franges et les bijoux produisent l'effet d'Orient. Les trois étages de la pyramide, Jacob et ses fils en haut, les femmes porteuses d'eau au milieu, et les moutons en bas, établissent aussi une hiérarchie…

Annotations :

1. Signé en bas de la gravure à gauche « G. Doré », à droite « HOTELIN ».

3. Cette image ne figure pas dans The Doré Bible Gallery, National Publishing Co, Philadelphie, Chicago, Saint Louis et Atlanta,1885, qui contient 100 illustrations (nombreuses rééditions).
Gustave Doré a repris cette composition, sans les femmes porteuses d'eau, pour The wise men guided by the star (Les Rois mages guidés par l'étoile).

Sources textuelles :

Informations techniques

Notice #020758

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)