Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Portrait du Cardinal de Choiseul - Louis-Michel Vanloo

Série de l'image :
Date :
1767
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
136,7x103,3 cm
Sujet de l'image :
2014.108.3

Analyse

Livret du Salon de 1767 :

Par M. Vanloo, Ecuyer, Chevalier de l'Ordre du Roi d'Espagne, Directeur de l'École Royale des Élève protégés, ancien Recteur.
[…] 2. Le Portrait de M. le Cardinal de Choiseul.

Antoine-Clériadus de Choiseul Beaupré, primat de Lorraine (1742), archevêque de Besançon (1755), est créé cardinal en 1761. En 1766, il célèbre à Nancy les funérailles de Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine, qui était le beau-père de Louis XV.

C'est sans doute ce qui lui vaut ce portrait officiel, où Louis-Michel Van Loo le représente assis, accoudé à une console grecque. L’œuvre plut au cardinal, qui en demanda au moins deux copies en buste dont l’une se trouve au musée des Beaux-Arts de Dôle.

Après ces deux morceaux viennent des portraits sans nombre à les compter tous ; quelques portraits, à ne compter que les bons.
Celui du Cardinal de Choiseul est sage, ressemblant, bien assis, bien de chair, on ne saurait mieux posé ni mieux habillé. C’est la nature et la vérité même. Ce sont ces vêtements-là qui n’ont pas été mannequinés. Plus on a de goût et de vrai goût, plus on regarde ce cardinal. Il rappelle ces cardinaux et ces papes de Jules Romain, de Raphaël et de Van Dyck qu’on voit dans les premières pièces du Palais-Royal. Sa fourrure n’est pas autrement chez le fourreur. (Diderot, Salon de 1767, DPV XVI 80)

Annotations :

2. Collection du Château de Ray-sur-Saône. Achat en 1980.

Sources textuelles :
Diderot, Salons

Informations techniques

Notice #021118

Image HD

Traitement de l'image :
Image optimisée par Esrgan
Localisation de la reproduction :
Wikimedia commons