Aller au contenu principal

Merteuil & le Chevalier (Les Liaisons dangereuses, Lond. 1820 fig1) - Dévéria

Notice n°1 sur 6 Notice suivante

Attribution incertaine
Date :
1820
Date incertaine
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Collection particulière
Collection Varshavsky, San Francisco, Californie
SKU: LIB-2921.2022
Légende

Analyse

La marquise de Merteuil, après avoir traité volontairement froidement son amant, le chevalier, lui a donné un rendez-vous anonyme dans sa « petite maison » qualifiée pour l’occasion de « temple de l’amour ». Elle se fait reconnaître et promet du plaisir à son amant (LD, L. 10). À l’arrière-plan sur le mur du fond, les tableaux représentent des scènes érotiques et sur le mur de gauche, une grande toile ou une tapisserie comporte un Cupidon ou une Vénus dont le voile est levé au-dessus de sa tête. À gauche, une grande Psyché est en partie visible; son cadre est surmonté par un ange sculpté.

Annotations :

1. Au dessus de la gravure à droite « Tome 1er Page 37 ».
Légende dans le cartouche : « O mon ami ! lui dis-je, … pardonne-moi | mes torts; je veux les expier à force d’amour. »
Sous le cartouche : « Ambroise Tardieu Direxit ».

Objets :
Tableau sur le mur
Sopha
Miroir
Sources textuelles :
Laclos, Les Liaisons dangereuses (1782)
L. 10
Sujet de recherche :
B. Tane, Iconographie des Liaisons dangereuses

Informations techniques

Notice #002149

Image HD

Identifiant historique :
A1468
Traitement de l'image :
Image web